Contexte historique
au XVI
 
Etat politique de la France
Etat religieux de la France
 
 
Lit Thérèse d'Avila
Chronologie de sa vie
Biographie
Sa charité
Ses relations avec François de Sales
Sa vie au Carmel
Sa Béatification
 
  Les réseaux franciscains de madame Acarie  
 
  Marie de Jésus Acarie  
 
  Mère Geneviève de Saint-Bernard Acarie  
 
  Les miracles de Marie de l'Incarnation  
 
  Madame Acarie : fondatrice du Carmel de France ?  
 
 

En 1601, Madame Acarie se fait lire les œuvres de Thérèse d'Avila (1515-1582), rédigées en trois ouvrages : « Vie de la Mère Thérèse de Jésus, fondatrice », « Traité du Château ou les Demeures de l'âme » et le « Chemin de perfection ».

Ce dernier ouvrage, écrit comme les autres, entre 1562 et 1577, déplore grandement pour la France les guerres de Religion et les exactions protestantes. Madame Acarie y est d'autant plus sensible que depuis 1598, s'applique, en France, l' Édit de Nantes tolérant les hérétiques. D'où, sa conclusion : la prière est l'unique voie de salut.

À la suite de deux apparitions de la Mère Thérèse lui demandant d'introduire son Ordre en France, Madame Acarie, avec l'accord de ses conseillers spirituels et avec l'aide de tous ses amis, en particulier le futur saint François de Sales, la duchesse de Longueville, Monsieur de Bérulle, et tous ceux qui fréquentaient son salon, met tout en œuvre pour réaliser la fondation d'un carmel réformé à Paris. C'est chose faite le 18 octobre 1604.

Accédez à la conférence de Christian Renoux : "Madame Acarie lit Thérèse d'Avila"


Cliquez sur l'image pour l'agrandir



 
  Apparition de Ste Thérèse d'Avila l Prières de Madame Acarie l Priez Madame Acarie