Contexte historique
au XVI
 
Etat politique de la France
Etat religieux de la France
  Madame Acarie
 
Lit Thérèse d'Avila
Chronologie de sa vie
Biographie
Sa charité
Ses relations avec François de Sales
Sa vie au Carmel
Sa Béatification
 
  Les réseaux franciscains de madame Acarie  
 
  Marie de Jésus Acarie  
 
  Mère Geneviève de Saint-Bernard Acarie  
 
  Les miracles de Marie de l'Incarnation  
 
  Madame Acarie : fondatrice du Carmel de France ?  
 
 


Cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’enfance de Geneviève Acarie fut très perturbée par les malheurs qui s’abattirent sur ses parents : exil et enlèvement de son père, ruine de la famille, maladies et infirmités de sa mère. Contrairement à ce qui aurait pu en résulter, cela forgea chez elle un tempérament décidé et indépendant. A 14 ans, elle décide de devenir cistercienne mais elle opte finalement pour le Carmel où elle entre à 15 ans.

Sa vie religieuse va se dérouler respectivement à Paris, au carmel de l’Incarnation, puis au carmel de la rue Chapon dont elle participe à la fondation. A 28 ans, elle est envoyée à Chartres en qualité de prieure pour y fonder un carmel. Là, des difficultés avec l’évêque et de nombreuses épreuves l’attendent. Elle y fait face courageusement, mais le calme revenu, elle n’a pas la joie de finir ses jours dans ce couvent. Sa renommée l’a fait élire prieure du carmel de Sens où elle meurt après 18 mois de priorat.

Mère Geneviève semble avoir hérité de certains côtés excessifs de son père, mais sa vénération envers sa sainte mère, laisse à penser qu’elle suivait de façon générale son enseignement et ses exemples de sagesse.

Accédez  à la conférence de monsieur Thibaut Podevin, "Mère Geneviève de Saint-Bernard Acarie."


 
  Apparition de Ste Thérèse d'Avila l Prières de Madame Acarie l Priez Madame Acarie