Madame Acarie et ...
 
L'incarnation
L'Eucharistie
La présence de Dieu
Les stigmates
L'humilité
L'Écriture Sainte
  Paroles et pensées pour notre temps
  Portrait spirituel de Madame Acarie par François de Sales
  Esquisse du portrait spirituel de sœur Marie de l'Incarnation
  Madame Acarie, disciple de la Vierge Marie  
 
  Le vécu mystique de madame Acarie et son rayonnement  
 
  Derrière notre Sainte Mère comme une fille après sa mère  
 
  Le travail dans la vie de madame Acarie  
 
 


Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il revenait à un carme, de présenter la grande figure mariale qu’est la bienheureuse Marie de l’Incarnation.

Baptisée un 2 février, alors fête de la Purification de la Vierge Marie, mais consacrée à la Vierge Marie dès avant sa naissance, celle qui disait : « qu’il est bon de mourir fille de la Vierge, qu’il est bon de mourir carmélite », quittait cette terre un 18 avril, pendant que tintait au clocher du couvent le Regina caeli.

Sa vie entière se déroula sous le signe de la Vierge Marie, tant par le culte qu’elle lui vouait (prières, pèlerinages et autres) que par les grâces mariales qu’elle reçut, Notre-Dame l’ayant souvent visitée.

Oui, nous pouvons témoigner à la suite de la mère Jeanne de Jésus Séguier : « Cette bienheureuse fut donnée par Dieu à ce saint Ordre de Notre-Dame du Mont Carmel réformé par sainte Thérèse, pour le bonheur et la bénédiction de cet Ordre en France ».

Accédez  à la conférence du Père Jean-Gabriel Rueg, ocd Toulouse, "madame Acarie, disciple de la Vierge Marie."


 
  Apparition de Ste Thérèse d'Avila l Prières de Madame Acarie l Priez Madame Acarie