Madame Acarie et ...
 
L'incarnation
L'Eucharistie
La présence de Dieu
Les stigmates
L'humilité
L'Écriture Sainte
  Paroles et pensées pour notre temps
  Portrait spirituel de Madame Acarie par François de Sales
  Esquisse du portrait spirituel de sœur Marie de l'Incarnation
  Madame Acarie, disciple de la Vierge Marie  
 
  Le vécu mystique de madame Acarie et son rayonnement  
 
  Derrière notre Sainte Mère comme une fille après sa mère  
 
  Le travail dans la vie de madame Acarie  
 
 


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Lorsque, âgée de 22 ans, Barbe Acarie fut saisie par la sentence : « Trop est avare à qui Dieu ne suffit », elle la prit au pied de la lettre et réorienta radicalement sa vie : Dieu me suffit, donc, désormais, j'ignore tout ce qui n'est pas Dieu, j'ignore le monde, tout à fait superflu. Elle s'efforça aussitôt, avec bonheur, de vivre en la seule présence de Dieu. Ce n'était pas ce que Dieu attendait d'elle, et il lui montra qu'elle devait, quand les occasions s'en présentaient, le quitter pour le servir en son prochain.

Tout aussi radicalement, la jeune femme commença à très systématiquement pratiquer son amour de Dieu, non seulement dans la prière, mais aussi dans et par le service de son prochain. C'était le début d'une activité extraordinairement dense, d'un travail extrêmement fécond de pratiquement tous les instants, d'un travail personnel ou en équipe, en communauté, excellent et dans de multiples domaines, parce qu'elle restait entre les mains de Dieu, passant sans transition de l'action à l'oraison, et que cette façon de vivre lui valait toutes les grâces nécessaires.

Accédez  à la conférence de monsieur Michel PICARD, "Le travail dans la vie de madame Acarie"


 
  Apparition de Ste Thérèse d'Avila l Prières de Madame Acarie l Priez Madame Acarie